Description du complexe palatial

L'histoire du Palais ducal s'étend du XIIIe siècle à nos jours. C'est une histoire complexe alternant les périodes d'embellissements et de destructions. Sa première fonction fut militaire, cette place-forte fut la demeure de Ferry III et ses successeurs jusqu'aux guerres de Bourgogne. René II entama son démantèlement pour y construire un palais renaissance, tâche qui fut poursuivie par ses descendants. Le XVIIe siècle marque l'apogée de ce palais avant que des sinistres (comme l'incendie de 1627) et l'absence des ducs en raison des occupations françaises n'entraîne son déclin. Il faut attendre la Paix de Ryswick en 1697 pour que le duc Léopold ne soit en mesure de rentrer dans ses Etats. Il trouva la vieille demeure de ses ancêtres à demi ruinée et surtout complètement passée de mode. Sous son règne, une grande partie du complexe palatial fut détruit pour faire de la place au grandiose "Louvre de Boffrand" que le souverain se proposait d'édifier. Il devait demeurer inachevé. A la cession des duchés en 1737, le palais entra dans une nouvelle phase de décadence. Si Stanislas fit construire le palais du gouvernement pour le compte de l'intendant français, il fit détruire d'autres vestiges importants de l'ancien palais (comme la tour du Trésor des Chartes). Depuis l'intégration de la Lorraine à la France, les ajouts et destructions ont été moindres, la principale étant la reconstruction de l'aile nord par Prosper Morey après le grave incendie de 1871. Avec l'essor du Musée lorrain, l'accent a surtout été mis sur la conservation et la restauration des édifices existant. Notons cependant qu'en ce début du XXIe siècle, la municipalité nancéienne s'apprête à édifier un nouveau bâtiment, résolument contemporain, en verre sérigraphié.

 

Ce bref rappel permet un constat, il n'existe pas un état figé du palais qu'il serait possible de décrire. Chaque époque et chaque courant artistique a marqué le lieu qui a contenu ou, contiendra sous peu, des édifices relevant de l'art gothique (collégiale Saint-Georges), renaissance (tour du Rond), classique (Louvre de Boffrand), baroque (opéra de Léopold), historiciste (pavillon Morey) ou contemporain (futur accueil du musée).

 

Les plans ci-dessous permettent de considérer l'évolution du complexe palatial de ses origines à nos jours. Les numéros renvoient chacun à un article portant sur un bâtiment ou en groupe de bâtiment.

 

Le Palais ducal du XIII au XVe siècle :

1. Enceinte médiévale

2. Collégiale Saint-Georges

 

Le Palais ducal du XVe au XVIe siècle :

3. Aile René II

4. Église et couvent des Cordeliers

5. Aile Antoine le Bon

6. Corps de logis

7. Jeu de Paume

 

 

Le Palais ducal au XVIIe siècle :

8. Aile nord

Galerie des Peintures

9. Tour du Trésor des Chartes

10. Jardins ducaux

 

Le Palais ducal sous Léopold Ier : 

11. Pavillon des Officiers

12. Opéra de Léopold

13. Louvre de Boffrand (inachevé)

 

Le Palais ducal pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle :

14. Palais du Gouvernement

15. Écuries de Stainville

 

Le Palais ducal au XIXe siècle :

16. Annexe de la Gendarmerie

17. Pavillon Morey

 

Le Palais ducal aujourd'hui :

18. Accueil contemporain (inauguration prévue en 2023)